22141
post-template-default,single,single-post,postid-22141,single-format-standard,select-theme-ver-5.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Brassage de bière artisanale en live !

Aux “Délices du Jard’Hain” à Braine l’Alleud

 

 

 

 

 

« Les Délices du Jard’Hain » est un événement local durant lequel les producteurs et les artisans locaux sont invités à présenter ce qu’ils font au public. Ainsi, la MJ Le Prisme est venue montrer un brassage de bière artisanale en live durant une bonne partie de la journée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela fait déjà de nombreux mois que Le Prisme brasse sa propre bière. Depuis deux ans, les animateurs et les jeunes ont réalisé quatre sortes de bières lors de diverses occasions. La seule exception fut à l’édition du Massif Festival 2016 pour lequel ils l’ont fait brasser professionnellement par une micro brasserie locale. Ce, afin de garantir une qualité et une quantité au produit.
Aux « Délices du Jard’Hain », c’était donc le cinquième brassage « MJ Made ». Et cela a bien fonctionné ! Ils sont repartis avec une bonne dizaine de litres de breuvage qu’ils vont maintenant laisser reposer pendant un mois.

 

La recette est toujours la même :
Ils utilisent du malt d’orge ou un mélange de différents malts en fonction de la couleur souhaitée de la future bière. Ce malt est concassé et mis à chauffer dans l’eau. La durée de cuisson et la température va avoir un énorme impact sur le goût et la teneur en alcool. Le but est, ici, d’atteindre la température voulue afin de laisser se libérer certains sucres du malt ainsi que d’autres éléments. Autrement dit, une température inexacte ou un temps de cuisson trop court ou trop long ne ferait pas sortir du malt les éléments nécessaires.

 

 

 

 

Une fois cette opération terminée, il convient de filtrer la matière afin de ne garder que le liquide. Ce dernier est, à présent, un jus de céréales sucré. Ce jus doit encore être bouilli pour éliminer tout le surplus indésirable. Durant cette étape, ils rajoutent du houblon et donne ainsi de l’amertume à leur bière. Suivant le type de houblon, le moment et la durée d’infusion dans la cuve, il aura un impact divergent sur la boisson.

 

 

 

 

Une fois bouilli, ils laissent le breuvage refroidir et ensuite, y ajoutent la levure. Dès lors, il ne reste plus qu’à laisser reposer à température adéquate (en fonction du résultat souhaité) afin que la fermentation fasse son boulot : la levure va s’activer et transformer le sucre en alcool et en CO², ce qui a terme, rendra la bière pétillante.

En résumé, réaliser de la bière artisanale n’est pas « chinois » !

MAIS il est important d’être méticuleux et précis.
Quoi que… Se tromper dans des températures ou des durées de cuisson aura surtout tendance à modifier le goût de la bière par rapport à ce qui était attendu. Cela ne la rendra pas mauvaise ou ratée !

A vous de jouer ! A vous de tester votre propre breuvage !

À dans un mois pour boire la délicieuse cinquième fournée de bière artisanale « Made in Le Prisme » !

Plus d’infos sur la MJ Le Prisme :

www.leprisme.be

No Comments

Post a Comment