21999
post-template-default,single,single-post,postid-21999,single-format-standard,select-theme-ver-5.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Des pleurotes et des Shiitake

DES PLEUROTES ET DES SHIITAKE

Quelle curiosité de faire pousser des champignons à la Maison des Jeunes et de la Culture de Rixensart !

Tout commence en avril 2015 : Gontran débarque avec l’idée farfelue de faire des
champignons ! Les jeunes de la MJC sont interloqués mais directement intéressés. Alors, on se lance dans l’aventure…

Tout d’abord, il faut des bûches de bois (fournies par nos potes élagueurs!).

Ensuite, nous commandons des chevilles de bois inséminées de mycélium de pleurotes et de shiitake.

Il faut forer des trous à équidistance et inoculer les bûches de bois avec les chevilles inséminées.

Arrosage des bûches trop sèches ! Les champignons, ça aime l’humidité, surtout en été !

Voilà, on emballe le tout dans du cellophane et on l’entrepose dans une pièce où il fait noir et pas plus de 18°C (température limite pour le développement des champignons).

Après une semaine et demi :

En attendant le mois de septembre pour sortir les bûches, les jeunes souhaitent découvrir un procédé plus rapide… La technique de la paille !
Pour cela, nous optons pour des pleurotes géantes. Le mycélium est disséminé dans du grain de seigle que l’on a incorporé dans de la paille et emballé en sachet.

Le résultat est très rapide : après un mois et demi dans le noir, le sachet est prêt à être ouvert. Ça sent déjà le toast aux champignons, mmmmmh !

Début septembre, on a sorti les bûches à l’extérieur et dès les premiers jours, les pleurotes ont montré le bout de leur nez :

Plus d’infos sur la MJC :

https://www.facebook.com/mjc.rixensart

No Comments

Post a Comment