Premier Collectif MJ Verte – 13/11/17 – Namur – Humanescence

Lundi 13 novembre de 10h30 à 15h se déroulera la 1ère réunion du Collectif MJ Verte

Chez Humanescence // salle Orangette

20 rue Godefroid à 5000 Namur // 3 min à pied de la Gare, direction centre-ville.
Cette réunion est ouverte à tous les animateurs et coordinateurs de Maisons des Jeunes intéressés de près ou de loin par le travail de l’écocitoyenneté avec les jeunes.

Inscription indispensable : https://goo.gl/forms/DSDSqe4zUPh7GHUm2
Venez, si vous avez envie d’agir, de réfléchir, de faire partie d’un réseau de soutien, de bénéficier des expériences des autres MJ, ou simplement par curiosité…

Plus d’infos :

  • sur la page « Collectif MJ Verte »
  • sur FB
  • Téléphonez à une MJ fondatrice du Collectif MJ Verte : Jimmy de l’Antistatic, Thierry du Prisme, Sophie de la Vitamine Z, David de la MJC Rixensart, Vanessa de la MJ d’Orp-Jauche, Pierrot de la MJ Woo, Johakim de Masure 14, Etienne du Thier-à-Liège.
  • mjverte@gmail.com

Ensemble, répondons, dès aujourd’hui, par l’action aux défis de demain !

Journée d’échanges de pratiques éco-citoyennes 02/10/2017

Les Maisons de Jeunes du Brabant wallon, l’Infor Jeunes BW, le CCBW, la FCJMP, la FMJ et la Coordination-CRH ont organisé la 1ère journée d’échanges de pratiques et de réflexions écocitoyennes en Centres de Jeunes au domaine de Mozet, ce 2 octobre 2017

Cette journée a rassemblé 160 personnes, issues de 60 structures jeunesse autour de présentations, d’ateliers et d’un moment de réseautage organisés entre sous-secteurs.

La MJC de Rixensart, la Vitamine Z et la MJ Woo ont présenté le projet MJ Verte, sa genèse, la charte d’engagement et processus de labellisation.

Un journaliste, Philippe Lamotte, a replacé les enjeux de l’éducation à l’éducation à l’écocitoyenneté dans une perspective historique et mondiale.

12 ateliers ont été animés par les CJ à l’attention des autres animateurs et coordinateurs :

 

–       Il était une fois une MJ Verte / MJ Antistatic

–       Fabriquer des produits d’entretien et de cosmétique naturels / MJ le Prisme

–       Recueil d’illustrations sur la surconsommation / MJ Port’Ouverte

–       Initiatives vertes dans l’info Jeunesse / Infor Jeunes BW

–       Atelier recup’ / XL’J

–       Table de discussion sur la consommation en Centres des Jeunes / MJ Woo & MJ le Prisme

–       Un repas parfaitement durable / MJ la Prairie

–       Brassage artisanal / MJ le Prisme

–       Un Repair Cafe en Centres de Jeunes / MJ Masure 14

–       Un team NRJ en CJ / CRH Les Castors

–       La place des Jeunes / CIDJ Rochefort & InforJeunes Couvin

–       Model Toa / MJ Herve & MJ Kinkempois

Cette journée marque un intérêt grandissant des jeunes et de leurs animateurs pour répondre aux enjeux de développement globaux, tant sur le plan environnemental que social et économique.

 

Le moment de réseautage a permis aux CJ de marquer leur intérêt pour la création d’un collectif MJ Verte actif sur toute la FWB qui se mettra en place dans les mois à venir.

Les Centres de Rencontre et d’Hébergement ont également marqué leur intérêt à poursuivre ensemble en élargissant le label MJ Verte à leurs réalités.

L’Infor Jeunes BW se propose pour poursuivre à sensibiliser les Centres Infos des Jeunes (CIJ) aux enjeux d’une communication écoresponsable vers les jeunes et réitérer ce type de journée avec plus de CIJ.

Des labels MJ Verte décernés aux MJ Woo & MJ Masure 14

En 2017, la MJ Masure 14 de Tournai et la MJ Woo de Waterloo ont été labellisées MJ Verte ! La cérémonie de remise des labels s’est déroulé au Festival l’Amour en vers, le 6 mai 2017.

Ce label reconnait la philosophie de travail de ces 2 Maisons de Jeunes qui tout au long de l’année ont mené des actions écocitoyennes avec les jeunes et les habitants de leur localité. Atelier de réparation de vélo, Repair Café, Ecoteam, jus de fruits frais et petits plats maison sont des exemples d’actions menées dans ces 2 MJ.

L’Amour en vers 2017

Le festival bio-acoustique s’est déroulé le 6 mai 2017 à Tilly. Découvrez cet évènement sans électricité en vidéo. Merci à l’Antistatic TV !

Un potager qui s’agrandit de jour en jour…

A la MJ Antistatic de Tubize !

Depuis plusieurs semaines, les jeunes prenant part au collectif potager de la Maison de Jeunes Antistatic ont pris la décision de développer et d’aménager une partie de leur potager existant avec la technique dite de « permaculture ».

Pour ce faire, des ateliers ont été mis en place le mercredi après-midi afin de préparer le terrain à accueillir la future butte de permaculture.

Mais de quoi parle-t-on exactement?

La permaculture est une culture qui se réalise majoritairement « sur butte ». Pour en créer, rien de plus facile : un bout de terrain, un double-mètre, un cordeau, une bêche et… de l’huile de bras bien sûr! A coup de compost, de much et de déchets verts, vous pouvez créer une magnifique butte presque prête à accueillir vos futurs légumes de saison.
Pour un ensoleillement idéal, privilégiez une orientation Nord-Sud. Ainsi, le soleil chauffe le flanc Est le matin, puis le flan Ouest l’après-midi.

Idéalement, construisez des buttes d’une largeur de 1m20 afin de pouvoir désherber facilement au centre sans abimer votre travail. La longueur dépend de vos envies et de vos ambitions !
Ensuite, elles peuvent être rectilignes ou en forme de cercles (à condition que vous laissiez un passage vers l’intérieur du cercle).
A nouveau, gardez une largeur suffisante à vos allées (50 cm) afin de passer tranquillement avec votre sceau et vos outils à travers celles-ci.

A travers tout ce travail de sensibilisation et de réalisation de projets « verts », la MJ et son équipe d’animateurs chevronnés aimerait pouvoir créer un potager bio sous la forme d’un laboratoire naturel dans lequel différentes expérimentations de techniques de travail de la terre seraient testées avec les jeunes. A terme, ils aimeraient y retrouver l’ensemble de ces techniques sur leurs terres : la permaculture, le paillage, la serre, l’aquaponie mais aussi quelques parcelles travaillées à la binette.

Plus d’infos sur la MJ Antistatic:

http://www.mjantistatic.be

Brassage de bière artisanale en live !

Aux « Délices du Jard’Hain » à Braine l’Alleud

 

 

 

 

 

« Les Délices du Jard’Hain » est un événement local durant lequel les producteurs et les artisans locaux sont invités à présenter ce qu’ils font au public. Ainsi, la MJ Le Prisme est venue montrer un brassage de bière artisanale en live durant une bonne partie de la journée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela fait déjà de nombreux mois que Le Prisme brasse sa propre bière. Depuis deux ans, les animateurs et les jeunes ont réalisé quatre sortes de bières lors de diverses occasions. La seule exception fut à l’édition du Massif Festival 2016 pour lequel ils l’ont fait brasser professionnellement par une micro brasserie locale. Ce, afin de garantir une qualité et une quantité au produit.
Aux « Délices du Jard’Hain », c’était donc le cinquième brassage « MJ Made ». Et cela a bien fonctionné ! Ils sont repartis avec une bonne dizaine de litres de breuvage qu’ils vont maintenant laisser reposer pendant un mois.

 

La recette est toujours la même :
Ils utilisent du malt d’orge ou un mélange de différents malts en fonction de la couleur souhaitée de la future bière. Ce malt est concassé et mis à chauffer dans l’eau. La durée de cuisson et la température va avoir un énorme impact sur le goût et la teneur en alcool. Le but est, ici, d’atteindre la température voulue afin de laisser se libérer certains sucres du malt ainsi que d’autres éléments. Autrement dit, une température inexacte ou un temps de cuisson trop court ou trop long ne ferait pas sortir du malt les éléments nécessaires.

 

 

 

 

Une fois cette opération terminée, il convient de filtrer la matière afin de ne garder que le liquide. Ce dernier est, à présent, un jus de céréales sucré. Ce jus doit encore être bouilli pour éliminer tout le surplus indésirable. Durant cette étape, ils rajoutent du houblon et donne ainsi de l’amertume à leur bière. Suivant le type de houblon, le moment et la durée d’infusion dans la cuve, il aura un impact divergent sur la boisson.

 

 

 

 

Une fois bouilli, ils laissent le breuvage refroidir et ensuite, y ajoutent la levure. Dès lors, il ne reste plus qu’à laisser reposer à température adéquate (en fonction du résultat souhaité) afin que la fermentation fasse son boulot : la levure va s’activer et transformer le sucre en alcool et en CO², ce qui a terme, rendra la bière pétillante.

En résumé, réaliser de la bière artisanale n’est pas « chinois » !

MAIS il est important d’être méticuleux et précis.
Quoi que… Se tromper dans des températures ou des durées de cuisson aura surtout tendance à modifier le goût de la bière par rapport à ce qui était attendu. Cela ne la rendra pas mauvaise ou ratée !

A vous de jouer ! A vous de tester votre propre breuvage !

À dans un mois pour boire la délicieuse cinquième fournée de bière artisanale « Made in Le Prisme » !

Plus d’infos sur la MJ Le Prisme :

www.leprisme.be

« MJ verte »: Deux nouvelles labellisations!

Avant toute chose, il est important de rappeler que cette procédure est proposée aux Centres de jeunes qui désirent s’engager sur la voie d’une éco-citoyenneté approfondie, transversale, partagée, ancrée dans l’action du CJ avec les jeunes. Ce processus de labellisation accompagne un engagement naturel vers d’autres manières de réfléchir et d’agir ensemble dans une optique de développement durable. Il n’y a donc aucune obligation de s’y engager mais afin de garantir la qualité du label et sa reconnaissance par le grand public, un certain nombre de conditions et de critères doivent être rencontrés.

Lors de la réunion du Collectif des « MJ du Béwé » de septembre 2016, deux nouvelles maisons de jeunes ont été labellisées « MJ Vertes » !
Il s’agit de « Masure 14 », l’une des maisons de jeunes de Tournai, ainsi que de la « MJ Woo », la maison de jeunes de Waterloo. Le collectif a considéré qu’elles remplissaient les critères établis dans les quatre domaines d’actions définis dans la charte.

Le label leur sera officiellement remis lors du Festival L’Amour en Vers le samedi 6 mai
2017 !

La « MJ Woo »

La Mj Woo prône depuis longtemps déjà des valeurs éco responsables. Depuis une dizaine d’année, ils font un tri sélectif, utilisent des gobelets réutilisables, recyclent le papier et participent au Festival L’amour en Vers.
En outre, ces trois ou quatre dernières années, ils ont voulu faire avancer les choses et proposent des alternatives saines au niveau de la nourriture et des boissons au sein de leur MJ. Des jus frais sont proposés au prix de 50ct au lieu de 1€ le soft. Les jeunes ont aussi l’occasion de savourer à midi de la nourriture faite maison avec les produits du jardin (si possible). De plus, ils ont remplacé les cannettes par des bouteilles en verre, construit un compost, un poulailler et créé un potager de quartier. Ainsi, ils sensibilisent les jeunes afin qu’ils réflechissent à leur manière de consommer et de recycler les déchets organiques.
Parallèlement à tous leurs projets internes, ils organisent des activités « récup' » (meubles/cuisine/objets design). Ils invitent les jeunes à s’inscrire dans une démarche éco citoyenne. A ce titre, ils ont aussi une « Eco-Team » qui parcourt les Festivals afin de sensibiliser les festivaliers au tri des déchets.

« Masure 14 »

Installée depuis 1972 dans le quartier Sainte Marguerite, à Tournai, Masure14 est une maison de jeunes ouverte à tous! Peu importe que tu sois rouge, vert, noir, jaune, blanc, une fille ou un garçon, que tu aies une religion, ou pas… Tu y seras le bienvenu! Dans le cadre de sa mission, Masure14 met en place toute une série d’activités essentiellement pour les jeunes entre 12 et 26 ans , où ils pourront s’épanouir, encadrés par une équipe d’animateurs motivés et accueillants. Au fur et à mesure des années, la MJ s’est spécialisée autour de trois grand axes: la culture Geek, la musique et le développement durable.

Cet été une délégation du collectif des « MJ du Béwé » s’est rendue à Masure 14 afin de visiter celle-ci suite à leur demande de labellisation. L’objectif de cette visite était avant tout de se rencontrer et d’échanger mais aussi de voir concrètement les démarches éco-citoyennes mises en œuvre sur le terrain.
Il s’est avéré que Masure 14 est pleinement ancrée dans une dynamique éco-responsable! Et ce, par plusieurs biais: son atelier bicyclo, son Repair Café, sa « Cancanière » (magasin de seconde main) et plein d’autres choses encore !

« L’Ecoteam » de Woo plus active que jamais!

A travers les festivals belges

 

 

 

 

 

Depuis un an maintenant, le collectif festival Ecoteam de la MJ Woo fait son petit bonhomme de chemin… Et quel chemin! Après Esperanzah 2014. Inc’rock Festival ou encore l’Amour en vers, l’Ecoteam était de retour à l’Abbaye de Flore et pour l’édition 2015 d’Esperanzah avec comme mission la gestion des déchets sur le site du festival mais aussi et surtout un travail de conscientisation des festivaliers quant à l’importance du tri des déchets. Une expérience riche d’apprentissages, de rencontres et d’échanges, le tout dans une bonne humeur sans équivoque et sur fond de musiques du monde.

 

 

 

 

 

 

Ainsi, c’est avec une équipe d’une vingtaine de jeunes motivés qu’ils ont investi la zone du Comptoir des Saveurs afin de mettre leur engouement au service de la petite planète.
Leur tâche principale? Aider les festivaliers à jeter leurs déchets dans les poubelles adéquates, tout en leur rappelant l’importance de tels gestes au quotidien.

Pour les jeunes de la MJ Woo, ce genre de projet est en quelque sorte un compromis parfait de bénévolat au service de combats qui leur tiennent à coeur et d’un cadre d’amusement où ils peuvent se retrouver entre amis, tout en faisant de nouvelles rencontres.

 

 

 

Une expérience qu’ils ont tout particulièrement apprécié et qu’ils ont estimé utile. Ce qui les a « subjugué », en plus de la bonne entente entre les festivaliers et du caractère interculturel et intergénérationnel des évènements, c’est la réelle volonté de la part d’une majorité d’individus de trier leurs déchets. De plus, ils ont pu valoriser leur action grâce à la reconnaissance de l’importance de leur travail par de nombreux festivaliers. Certains leurs ont même proposé à manger ou à boire et ont pris le temps de discuter à propos de questions écologiques.

 

 

 

 

 

Un projet réussi pour ces jeunes qui ont déjà hâte de revivre l’expérience lors des prochains festivals: l’été prochain!

Plus d’infos sur la MJ Woo, c’est par ici:

http://www.mj-waterloo.be