21940
post-template-default,single,single-post,postid-21940,single-format-standard,select-theme-ver-5.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

L’amour en vers 2015

La volonté de s’intégrer à la Nature et non de s’imposer à elle

Dès 2016, le Collectif des Maisons de Jeunes du Brabant Wallon sera aux commandes du festival

Initié par l’asbl l’R de rien, cette 10e édition du festival L’Amour en Vers sera marquée par la transmission du projet au Collectif des Maisons de Jeunes du Brabant wallon.

Déjà impliqué depuis quelques années dans son organisation, L’Amour en Vers sera, chaque année, un moment d’apothéose, de rassemblement et de visibilité pour l’ensemble du Collectif autour de son label MJ Verte et de ses expérimentations sur des thématiques communes au festival : le respect de l’environnement, la solidarité et une économie de proximité tout en y associant une démarche éducative et participative.

Pour cette 10e édition, le Collectif s’est donc pleinement associé à l’événement en équipe et avec les jeunes : décoration du site, programmation, gestion du bar, montage et démontage, communication…

L’implication des jeunes dans l’organisation du festival leur permet de se familiariser avec ces valeurs, de s’y confronter et d’entamer une réflexion critique. Ceci afin de pouvoir en être les porte-paroles pendant l’événement.

Un festival original, respectueux de l’environnement

Le festival se déroule sans électricité, à l’exception d’un micro chant alimenté par un vélo : concerts acoustiques, site éclairé aux lampions, frigo du bar en ossature bois isolée avec de la paille…

L’idée est de démontrer qu’il est possible de réaliser, loin des scènes pharaoniques, des manifestations culturelles proches du public et pour lesquelles il n’est nul besoin d’infrastructures monstrueuses.

La ferme de la Baillerie – outre sa localisation en Brabant wallon – est aussi choisie pour son site naturel, sa proximité avec les transports en commun et la proposition de parcours cyclistes, favorisant l’objectif d’empreinte écologique minimale voulue par le festival.

Le public doit aussi être volontairement restreint pour ne pas endommager le site.

Une économie de proximité

Privilégiant une économie de proximité pour son bar et ses stands de nourriture, l’Amour en Vers se fournit principalement chez des commerçants locaux (boucherie, brasseur, farine, légumes et fruits…). Cette limitation volontaire des transports contribue à diminuer l’empreinte écologique des produits consommés.

Solidarité

Le festival se veut avant tout comme un moment de détente et de rencontre dans un esprit convivial, festif et familial. A cet effet, l’accès au festival est entièrement gratuit et les artistes rémunérés au chapeau. L’objectif est aussi de parvenir à un croisement des publics (jeunes des MJ, public local, famille, …). De cette ambiance découle une solidarité naturelle (il faut le voir pour le croire !!).

No Comments

Post a Comment