Au fil du prisme – Friperie par et pour les jeunes

PrĂ©sentation de l’expĂ©rimentation

Le stage qui a été financé par la MJ verte avait pour but d'introduire notre projet "Au fil du prisme" auprès des jeunes. Ce projet vise à offrir aux jeunes de Braine-L'Alleud un moyen d'expression de soi : la création, la modification et la personnalisation de vêtements. Nous souhaitons également amener nos jeunes à revoir leur consommation de textiles dans la vie de tous les jours et à réfléchir à des sujets tels que la surconsommation et l'esclavage moderne. À la fin de leur parcours, les jeunes sauront coudre et utiliser des techniques de personnalisation des vêtements. Ils organiseront un défilé de mode responsable et participeront à la mise en place d'une friperie par et pour les jeunes dans nos locaux (les articles seront disponibles à des prix abordables).

Déroulement de cette expérimentation

Le stage qui a été financé par la MJ verte avait pour but d'introduire notre projet "Au fil du prisme" auprès des jeunes. Ce projet vise à offrir aux jeunes de Braine-L'Alleud un moyen d'expression de soi : la création, la modification et la personnalisation de vêtements. Nous souhaitons également amener nos jeunes à revoir leur consommation de textiles dans la vie de tous les jours et à réfléchir à des sujets tels que la surconsommation et l'esclavage moderne. À la fin de leur parcours, les jeunes sauront coudre et utiliser des techniques de personnalisation des vêtements. Ils organiseront un défilé de mode responsable et participeront à la mise en place d'une friperie par et pour les jeunes dans nos locaux (les articles seront disponibles à des prix abordables).

Les compétences acquises sont :
Initiation Ă  la couture – Entretien et utilisation d'une machine Ă  coudre
Initiation Ă  la broderie – DiffĂ©rents points de broderie et des bases de couture Ă  la main
Impression de t-shirts – Utilisation de photoshop, dessin de logos Ă  la main, utilisation d'une presse,
d'une imprimante … SpĂ©cialisĂ© pour l'impression de t-shirt.

Quels étaient les enjeux de développement durable visés ?


Production responsable : Le jeune sera amenĂ© Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  sa consommation de textiles et Ă  la rĂ©duire, grâce Ă  notre coach crĂ©ative qui commencera son travail avec les jeunes par une sensibilisation Ă  la surconsommation et Ă  tous ses impacts (pollution, esclavage, coĂ»t, fast fashion, obsolescence programmĂ©e…).

Partage des savoirs : De nombreux intervenants extérieurs sont prévus tout au long du projet, tels que des cours de couture, de broderie, d'impression de t-shirts, de sérigraphie, ainsi que des visites de musées.

Accessibilité financière : Ce projet est né du désir des jeunes d'apprendre à coudre et à réparer des vêtements en raison de contraintes financières les empêchant d'en acheter de nouveaux. Ils ont exprimé leur vulnérabilité sur le plan financier.

Ascendance du projet : Comment les jeunes ont-ils été impliqués dans le projet ?

Les jeunes ont été très impliqués lors de la création du dossier, même s'il a été long à élaborer. Dès le début, ils débordaient d'idées et sont restés engagés jusqu'à la fin du processus. Ils ont eux-mêmes choisi la couturière qui viendra leur donner des cours de couture à partir du 18 janvier. Ils ont participé à la sélection des candidatures correspondant le mieux à leurs besoins et ont été présents lors de chaque rencontre. Ils se sont intéressés à chaque profil et ont posé des questions sur différents sujets tels que leur approche avec les jeunes et les projets qu'elles pourraient leur proposer ou qu'elles aimeraient proposer.

Acquisition par les jeunes : ce qu’ils ont appris et expĂ©rimentĂ© ?

Les jeunes ont imaginé le projet et sont venus voir un animateur afin de le mettre en place. Ils ont participé à l'élaboration de la demande de financement de leur projet auprès de la fondation Roi Baudouin. Chaque activité proposée durant ce stage servait d'initiation auprès des jeunes concernant ce projet.

Quelles difficultés/freins avez-vous rencontrés ? Avez-vous réussi à les dépasser ? Si oui, comment (leviers/pistes) ?

Nous avons eu des difficultés car chaque sujet n'intéresse pas toujours tout les jeunes impliqués dans le projet, bien que nous ayons un petit groupe porteur présent à chaque activité. En effet, certains jeunes ne souhaitent pas apprendre à coudre, juste à personnaliser des vêtements bien existants par exemple.

Quelles ont été les plus grandes réussites de cette expérimentation ? Et le meilleur moment ?

La troisième journée de stage a réuni 10 jeunes au total, ils étaient tous présents. Cela est une grande victoire pour nous, puisqu'il est assez rare que tout les jeunes impliqués dans le projet soient tous présents en même temps.

Quels ont été les retours des jeunes tout au long du projet (aspects positifs et négatifs) ? Avez-vous des témoignages à partager ?

La première journée de stage (couture) a fait très bonne impression aux jeunes présents, mais aussi aux animateurs. Nous étions tous impressionnés par la vitesse à laquelle ils ont terminé leurs projets. Ils étaient tous très concentrés et appliqués.

La deuxième journée de stage (broderie) était relativement plus calme. Chaque jeune est parti sur un projet individuel. Certains ont été surpris par le temps que leur projet leur a pris, et personne n'a terminé son projet le jour même. En effet, ils ont souvent choisi de se lancer dans des pièces relativement grandes, car les jeunes présents avaient déjà été initiés à la broderie par leur animatrice précédemment. Cependant, une très bonne ambiance a émané de cette journée.

La troisième journée de stage (impression de t-shirts) a quant à elle fait l'unanimité auprès des jeunes. Ils ont tous été très impliqués pendant les 4 heures du stage. Certains ont même eu le temps de confectionner 2 t-shirts durant l'après-midi. Chacun a pris le temps de réfléchir à leurs motifs et a même appris quelques bases sur Photoshop.

Photos de l’expérimentation.

🌱 D’autres expĂ©rimentations 🌱